Tente de toit, le nouvel allié des voyageurs téméraires

0
567
Tente de toit, le nouvel allié des voyageurs téméraires

Rencontre avec Arnaud Cartuyvels de Liège, fondateur des tentes Wolo (pour We Only Live Once).

La tente de toit est-elle neuve ?

« Non, les premiers modèles sont apparus dans les années 1930. Il a d’abord été conçu à des fins récréatives, avant que son design ne soit revu pour les expéditions et les safaris. Il y a quelques années, on en voyait peu en Europe. Personnellement, j’ai vraiment testé le concept pour la première fois lors d’un long séjour de plusieurs mois en Australie. Là-bas, on en voit beaucoup ; cela s’explique notamment par le fait qu’il y a plus d’animaux qui rôdent la nuit et dormir en hauteur est plus sûr. Ma copine et moi ont été séduits par le principe et ont décidé de le lancer ici à notre retour, avec nos propres modèles. Mais nous ne sommes pas les seuls à les proposer, nous en voyons beaucoup plus qu’avant. Et encore plus depuis la pandémie. Pour ceux qui sont Adeptes des voyages itinérants, c’est une formule intéressante. Elle permet aussi de partir impulsivement, sur un coup de tête, pour un week-end ou plus : nul besoin d’avoir réservé un logement des mois à l’avance. »

Qui peut utiliser une tente de toit ?

« Tous les propriétaires de voitures, qui souhaitent déménager. Il peut être installé sur la majorité des voitures. Il y a cependant deux conditions : votre voiture doit pouvoir être équipée de barres de toit ; ce qui est le cas de la majorité des post- Modèles 2000. La tente WOLO se fixera directement sur ces barres de toit à l’aide des fixations fournies avec la tente.Ensuite, il faut tenir compte de la charge dynamique autorisée du véhicule, lorsque ce dernier est en mouvement donc.La plupart des voitures ont une limite de charge de 75 kg. Vous devez vérifier que la limite de charge de votre véhicule est supérieure au poids d’une tente WOLO qui va de 61 à 83 kg. En caricaturant, si vous avez une petite citadine deux places, elle ne pas faire (rires) ! »

Est-il confortable?

« Ah, il faut en tester une pour s’en rendre compte. Souvent les gens sont surpris par la taille de la tente et l’espace disponible, c’est plus grand que ce à quoi ils s’attendaient. Il y a aussi plus de lumière qu’ils ne le pensaient grâce aux fenêtres et à une double lucarne. Et côté confort de couchage, le matelas fait 7 cm de haut, et il y a tout de même un matelas anti-condesation de 1 cm en dessous ; ce qui fait que vous dormez dessus de 8 cm d’épaisseur, soit plus que sur certains tapis de camping.

Exactement, où peut-on camper ?